Recette : fattet hummus (purée de pois chiches au sésame et yaourt aux herbes)

D.R.
08 juin 2018
Par Manuel Mariani
Rita Bariche, réfugiée Syrienne actuellement installée en Allemagne, où elle anime le groupe « Diaspora Cuisine », nous propose une entrée traditionnelle de la région de Damas que l’on retrouve sur chaque table du Ramadan, a l’heure de l’Iftar : le « fattet hummus », également appelé « tissi’yé » quand on le prepare avec l’huile d’olive uniquement. Ce plat se sert chaud au petit-déjeuner ou au dîner.

Ingrédients pour 4 personnes : 

  • 4 pitas libanaises coupées en carrés de 3cm de côté et grillés au four
  • 250 g de yaourt brassé ou bulgare
  • 250 g de pois chiche cuits, avec un peu de jus de cuisson
  • 1 gousse d'ail
  • le jus d'un citron
  • 3 cuillères à soupe de tahiné
  • beurre clarifié (samné, ou smen)
  • une poignée de pignons de pin
  • cumin et piment en poudre
  • persil plat pour décorer

 

Déroulement de la recette : 

  • mixez le tahiné, l’ail pelé et dégermé et le jus de citron
  • ajoutez le yaourt brassé et mixez à nouveau
  • disposez les carrés de pita grillée au fond d’un récipient profond, ajoutez les 250 g de pois chiches avec un peu de jus de cuisson
  • ajoutez la sauce au tahiné et au yaourt
  • faites dorer les pignons de pain dans le samné (ou à défaut, du smen ou du beurre clarifié)
  • versez les pignons et le beurre chaud sur le plat de service
  • décorez avec quelques pois chiches que vous aurez gardés entier, un peu de persil plat, quelques pincées de piment et de cumin
  • dégustez !

A propos de Diaspora Cuisine (مطبخ غربة) :

Diaspora Cuisine est un projet culinaire culturel et un groupe privé sur Facebook qui offre un espace ouvert de discussion productive et créative pour les réfugiés et expatriés syriens, tout en reflétant la diversité culturelle et géographique des membres du groupe et le présentant de manière inclusive. De nos jours, le groupe reçoit quotidiennement, des dizaines de messages sur la cuisine exprimés par différents moyens: art, poésie, littérature, photographie, cuisine, décoration etc.,

Le projet vise à : 

  • créer un réseau dans les pays d'exil en encourageant les participants à préparer des plats comme ceux de leur pays d'origine, en utilisant des ingrédients locaux, et en partageant les expériences et les meilleures pratiques culinaires et des recettes pour faire leurs plats traditionnels
  • préserver et documenter certains aspects du patrimoine culturel immatériel de la Syrie qui s'articule autour de la cuisine syrienne riche et diversifiée, et fournir une image vivante de l'identité culturelle des réfugiés / expatriés syriens à travers leur cuisine riche et diversifiée et les traditions qui l'entourent.
  • aider a alléger les effets psychologiques de l'expatriation subie par les personnes déplacées et les réfugiés et les aider à surmonter la douleur psychologique de l'exil en cuisinant et en créant un espace de libre expression et de participation.
  • aider ceux qui souhaitent devenir cuisiniers professionnels et travailler dans le domaine de restauration dans les pays de la diaspora en leur fournissant les informations nécessaires, en les mettant en réseau et en les éclairant sur leurs activités et en stimulant l'intégration sociale et professionnelle.
  • reconstruire les liens sociaux endommagés par la guerre en Syrie et ses conséquences néfastes subies par les Syriens ces dernières années.

Photos