Algérie

Les actrices algériennes font front contre les violences faites aux femmes !

20 octobre 2020 à 16h00
Crédit photo : DR

Alors que trois corps de femmes ont été récemment retrouvés à Thenia, El Eulma et Tamanrasset, un groupe d’actrices algériennes lance une campagne nationale de sensibilisation.

Le 4 octobre à Thenia, le corps de Chaima, 19 ans, est retrouvé à proximité d’une station service ; elle avait été violée, torturée et brulée.

Quatre jours plus tard, un corps appartement à femme d’une trentaine d’année est retrouvé dans une foret près de El Eulma dans la wilaya de Sétif ; la victime avait été brulée et couverte de ciment.

Le 10 octobre, le corps brulé d’une fille est retrouvé près de Tamanrasset.

Ces macabres découvertes ont mis en émoi le peuple algérien et notamment un groupe d’actrices algériennes qui décide de lancer une campagne nationale de sensibilisation, intitulée « stop au féminicide », relayée par les réseaux sociaux et désormais par les médias nationaux.

« Nous, actrices algériennes, nous nous unissons aujourd’hui pour dire stop aux violences faites aux femmes et stop aux féminicides. Nous appelons à la prise de conscience et à la mobilisation générale pour que cesse cette violence ».

Parmis les actrices mobilisées, on retrouve Bahia Rachedi, Souhila Maalem, Fatiha Oured, Narjes Asli, Leila Touchi ou encore Salima Abada.

2dc374fb8cd15bf7eba43b5b63f19be6.jpg (81 KB)