Algérie

Une femme algérienne experte en cybersécurité en France !

19 octobre 2020 à 14h00
Elle s’appelle Fériel Bouakkaz, est algérienne et est désormais la première femme en France à décrocher l’accréditation CEI (Certified EC-Council Instructor).

Née à Annaba, cette jeune femme de 31 ans, spécialiste en cybersécurité, n’est pas issue d’une pure famille de la « tech ». Fille d’un boulanger et d’une mère au foyer, Fériel est passionnée de « gaming » depuis sa plus tendre enfance.

Formée à l’université de Béjaia, elle obtient son master en 2012 avant de partir en France pour préparer un doctorat qu’elle obtient en 2016. 

Elle participe alors à plusieurs projets de recherche avant de devenir, en 2019, enseignante à l’Efrei Paris, une grande école d’ingénieurs (dans le top 50 des écoles d’ingénieurs en 2020), où elle enseigne la cryptographie, la sécurité des infrastructures, l’algorithmique et le langage de programmation « Java ».

Les métiers de la cybersécurité ne comptent en France que 11% de femme. Fériel Bouakkaz rentre en plus dans le cercle fermé des accrédités CEI.