A la Une

[Cinéma] La Loi de Téhéran : le ciné iranien se met au polar !

27 juillet 2021 à 17h05 Par Christophe
Crédit photo : D.R

C’est un film iranien dont je vous parle aujourd’hui. Alors oubliez tout de suite les clichés que l’évocation du cinéma iranien peut parfois amener, La loi de Téhéran, est un vrai film d’action policier.

Le résumé

En Iran, la sanction pour possession de drogue est la même que l’on ait 30 g ou 50 kg sur soi : la peine de mort. Dans ces conditions, les narcotrafiquants n’ont aucun scrupule à jouer gros et la vente de crack a explosé. Bilan : 6,5 millions de personnes ont plongé. Au terme d'une traque de plusieurs années, Samad, flic obstiné aux méthodes expéditives, met enfin la main sur le parrain de la drogue Nasser K. Alors qu’il pensait l'affaire classée, la confrontation avec le cerveau du réseau va prendre une toute autre tournure...

La bande annonce

L'avis de Christophe

J'ai beaucoup aimé ce film : l’histoire, rythmée, toutes les étapes pour arriver à attraper le trafiquant et la confrontation qui suit avec l'enquêteur. Il y a une tension permanente, on ne nous laisse pas de répit ! L’évolution de la manière dont est traité le personnage du trafiquant avec les raisons qui l’ont poussé à devenir un parrain de la drogue est aussi intéressant. Le tout est filmé de manière très réaliste, presque comme un documentaire, et ça peut être perturbant au début. Mais malgré cela il y a de très beaux plans, on voit un vrai travail sur certaines séquences, notamment l’arrestation des toxicomanes dans cet entrepôt de canalisation, ou les scènes de groupe à la prison. 

C’est le second film du réalisateur Saeed Roustayi. Il a eu un vrai succès populaire en Iran et dans les festivals puisqu'il a reçu notamment le Grand Prix et le Prix de la critique au Festival du film policier Reims Polar cette année. Quand on parle de cinéma iranien, on parle souvent de censure : ça a été le cas avec ce film, ou des petites modifications ont dû être concédées sur le scénario pour obtenir l’autorisation de tourner. Au moment de la sortie, c’est la brigade des stupéfiants qui s’est plaint de ne pas être assez bien représentée. Malgré ces obstacles, le film est dans les salles à partir d’aujourd’hui, c’est le Loi de Téhéran, un bon film policier d’action, à voir au cinéma, parce que le cinéma c’est mieux au cinéma !